ZENFANTIN

ZENFANTIN

Le chant prénatal


 


A toutes les futures mamans,

 

Votre corps reste un mystère pendant votre grossesse malgré tout ce que vous avez appris et vous aimeriez mieux l'appréhender, mieux l'apprivoiser et surtout vous détendre?

 

 

 

Connaissez-vous le chant prénatal?

 

 

 

Cela fait des millénaires que les femmes chantent et utilisent souvent sans le savoir leur voix pour apaiser les tensions de la grossesse et lors de l'accouchement: le pouvoir de la voix, du souffle et des mots...

 

 

 

Aujourd'hui, il existe des séances de chant prénatal pour vous préparer à accueillir la vie et surtout prendre un temps pour vous. Vous pouvez même être accompagnée par le futur papa (ou compagne) ou encore faire la séance avec plusieurs mamans.

 

Vous apprendrez à mieux vous connaître, votre corps, votre voix et à vous relaxer à toutes les étapes de votre grossesse (2-3 mois de grossesse jusqu'au 3 mois du bébé). La voix en lien avec votre souffle vous aidera à mieux apprivoiser la douleur.

 

Vous pourrez même établir un premier lien avec votre futur bébé.  Le papa y trouvera aussi sa place et apprendra à se détendre: c'est un bon moment à partager.

 

Ce sera un complément à la préparation à l'accouchement.

 

Vous apprendrez aussi des chansons en lien avec la grossesse et pour votre bébé qu'il retrouvera ensuite après sa naissance.

 

Marie-anne Sévin- Tulasne, ma formatrice:

 

 

 

Vous ne chantez pas juste ? Venez juste chanter.
Venez chanter pour vous faire du bien, chanter pour accompagner votre grossesse, chanter pour votre enfant...
Croyez bien que votre enfant ne jugera pas vos qualités vocales, il entendra la voix de sa mère, de ses parents.
Ne le privez pas, ne vous privez pas de ces moments privilégiés.

 

Nouvelle animatrice de chant prénatal, je vous propose de découvrir le chant prénatal à votre domicile. J'ai été formée par l'association française de chant prénatal. 

 

Découvrez ici une vidéo d'une séance

 


Découvrir le chant prénatal

Les 4 vocations

Mieux vivre votre grossesse

 La grossesse est un moment merveilleux, mais souvent difficile et perturbant.

La première vocation du chant prénatal est de favoriser le bien-être des femmes dans ces instants précieux et ainsi rendre plus accessible une relation à l’enfant à naître.
Grace à diverses vocalises, la femme enceinte prendra conscience de la localisation d’organes musculaires et respiratoires et pourra ainsi naturellement contrôler leur fonctionnement.

Un travail important est effectué au niveau du diaphragme, clef de voute des systèmes respiratoires et abdominaux.

 

La résonance osseuse est stimulée par massages et permet une meilleure conduction du son à travers le corps.
L’écoute de soi-même, de son enfant et des autres est nécessaire à la réception des sons et à leur circulation dans le corps de la femme enceinte puis celui du foetus.
L’intervention du père, dans les massages et les vocalises est un plus bénéfique pour les relations familiales. En effet, grâce au soutien paternel, le travail est plus régulier et plus efficace jusqu’à l’accouchement…

 

Une relation avec l’enfant à naître

Un être grandit en vous. Il est là, vivant. Osez-vous vous adressez a lui? Osez- vous partager une émotion, exprimer des sentiments?
La science actuelle permet de penser que le fœtus est capable de percevoir les sons dès le deuxième mois de grossesse par le « toucher » et de les entendre dès le cinquième mois.
Mais plus que  l’audition c’est le fait de nouer une relation qui nous paraît le plus important. Lui adresser une chanson c’est entamer un dialogue fait de sons, de sens et d’intenses émotions.
Pourquoi attendre de le voir pour s’adresser a lui? Les chansons permettent de rythmer les mois d’attente, pour dire son bonheur, ses craintes ou encore sa fatigue.

 

Préparer son accouchement

Les cours de chant prénatal, sont un complément aux cours habituels de préparation à l’accouchement. Ils apportent à la mère le matériel nécessaire pour se relaxer et vivre cet instant en plus grande confiance. Les vocalises pratiquées lui permettent un meilleur contrôle de sa respiration, une meilleure connaissance de son corps.
L’émission régulière de ce type de sons vous aide à maintenir un souffle respiratoire plus long et plus aisé que ne le permet une respiration ordinaire. Vous développez ainsi votre capacité respiratoire et votre oxygénation, toutes deux capitales lors de l’accouchement. D’autres vocalises sont axées sur les sons graves. Leurs émissions entrent particulièrement en résonance avec les tissus, les os et les muscles du petit bassin. Ils induisent la détente au niveau du bassin et du périnée, facilitant la dilatation du col de l’utérus. Le chant vous permet ainsi de se recentrer et d’être moins focalisé sur la douleur.
Et votre bébé sera alors accueilli en chansons.

 

Accueillir en chansons

Parce que “l’après” est au moins aussi important que “l’avant”, le chant prénatal vous accompagne au-delà de l’accouchement. Suivie, choyée pendant les mois de gestation, il n’est pas rare de se trouver seule et démunie devant tant de nouveautés. Retrouver ses marques, un groupe, des gestes et des chansons donne l’occasion d’une transition en douceur, en confiance. L’expérience prouve que les nouveaux nés n’y sont pas insensibles.

Le répertoire est constitué de chansons qui accompagnent la famille tout au long de la grossesse (les chansons de maternité) et qui rythment la vie du nourisson après sa naissance (chansons pour le bain, berçeuses…) Le chant prénatal vous sauve de l’unique “fais dodo, cola mon p’tit frère” ! D’autres chansons permettent d’appliquer le travail effectué lors des vocalises.

Une autre partie du répertoire est composée de chansons faisant travailler le balancement et le bercement (de la femme enceinte puis du nourrisson) qui sont essentiels au développement dynamique de l’enfant. Le foetus est en perpétuel mouvement dans le ventre de sa mère et a besoin de retrouver ces sensations dans le monde extérieur. Pour ces raisons de continuité, la famille peut revenir avec le nourrisson aux ateliers jusqu’à environ 4 mois après l’accouchement.

 


Déroulement d’un atelier

1- Temps de travail sur le corps
Eveil corporel et Travail sur le corps pour “accorder son instrument”

2- Temps d’exploration vocale
Voix et vibration: travail sur les son libres ou vocalises, toujours dans le “lâcher prise”
Prendre confiance en sa voix, c’est prendre confiance en soi.

 

3- Temps de Chansons
Chanter les chansons du “répertoire”

4- Temps d’échange et partage
La parole libre aux questions des futures mamans.

 

Questions fréquentes des parents

 


Témoignages:

 

Catherine Lemire
Le chant prénatal dans la vie de mon tout-petit. J’ai commencé des cours de chant prénatal avec Aurélie à 16 semaines de grossesses. J’avais envie d’un moyen différent d’entrer en contact avec ce bébé que je sentais bouger mais que je ne connaissais pas du tout.

Durant ma grossesse, le chant m’apportait joie et bonheur. Dans des moments de stress au travail ou quand le bébé bougeait plus que normale, je caressais mon ventre et chantait. L’effet de calme était presque instantané, pour moi tout comme pour bébé. Mon médecin m’a fortement encouragé à pratiquer cette discipline pour avoir plus de souffle lors de l’accouchement. Ce qui me fut en effet fort utile durant les poussées!

Mon fils! Mon fils a souri dans les 2 heures suivant sa naissance. Il a reconnu une berceuse a, à peine, quelques heures de vie. Il est allumé, dégourdi, très, très expressif. Il a émis ses premiers sons très tôt. Il placote tout le temps depuis qu’il a 2 mois. Plusieurs croient que  si un enfant parle rapidement, il marchera tard. Mon fils à dit « Maman » à 5 mois et est sur le point de marcher à 10 mois.

Les berceuses! Dans les moments de crises (colliques des premiers mois ou caprices de maintenant) les berceuses que j’ai apprises en chant prénatal sont toujours celles qui l’apaisent rapidement. Les pleurs et les cris s’éteignent, le souffle s’allonge et le corps s’alourdit.

La curiosité! Qu’il est curieux mon petit bonhomme! Les sons, les voix, la musique! Il adore toute sorte de musique, chante et danse. Il passe beaucoup de temps avec son père à écouter du Rock n’ Roll!

Est-ce que tout ça est dû au chant prénatal? Je crois. Mais, même si je doutais, pourrais-je prendre la chance de ne pas offrir ce beau cadeau de la vie à mon prochain bébé? Je suis enceinte. Je recommence bientôt. Je m’en fais déjà une très grande joie!

 

Nathalie Lord
Pendant ma première grossesse j’ai cherché une activité tournée vers le bien être me permettant a la fois de profiter de ces instants, et de créer déjà un lien avec mon petit bébé en devenir. J’ai trouvé tout ce bonheur dans les cours de chants prénataux : de la relaxation, des outils pour ma respiration, pour mon accouchement et le développement de mon oreille musicale ( moi qui n’osais pas chanté en dehors de ma douche !).

Grâce aux sons j’ai su me retrouver avec mon enfant et apprécié ma grossesse. En plus j’ai réussi à vaincre les craintes que j’avais face à l’accouchement et vivre celui-ci pleinement en mettant en pratique ce que j’avais appris pendant les cours (accoucher en chantant !). En plus de cela j’ai pu me rendre compte que j’avais aussi appris de chansons à Lucie. Les berceuses et les comptines que j’ai chantées sont maintenant ses préférées. Elles la calment.

 

Le chant prénatal c’est presque magique.

 



13/01/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres